Le prince charmant existe ! Il est italien et tueur à gages

Auteur : Anna Triss
Résumé :
Moi, c’est Robyn, jeune mère célibataire au langage fleuri, maladroite et tatouée. Politiquement incorrecte et fière de l’être ! 
Le seul prince charmant auquel je crois est le héros du conte que je lis à ma fille tous les soirs. 
Mon ex a failli me démolir et jamais plus je ne laisserai un homme me briser. 
Je jongle entre mon travail de barmaid et de tatoueuse pour joindre les deux bouts. Ma princesse et moi, c’est nous deux contre le reste du monde ! 
Donc, je ne succomberai pas aux beaux yeux turquoise du grand ténébreux solitaire qui s’est installé dans l’appart juste en face de chez moi. 
Je ne marcherai pas dans une crotte de chien devant lui du pied droit. 
Je ne me vautrerai pas à ses pieds en me demandant si je n’ai pas oublié d’enfiler une culotte sous ma robe. 
Et bien sûr, je ne le frapperai pas au visage avec une courgette génétiquement modifiée. 
N’empêche, le mystère qui auréole ce superbe spécimen italien m’attire irrésistiblement, même si la plupart du temps, il est profondément antipathique et indéniablement glacial. 
C’est grave docteur ?

Ln

Mon avis :
Tout d’abord, j’ai entendu parler de ce livre par plusieurs filles et là tu vois les avis et tu te dis ok faut que je le lise.
Et je suis tombée sur une BOMBE.
Oui vous avez bien lu, une bombe, une tuerie, une tornade qu’Anna Triss nous a écrit.

Alors nous rencontrons Robyn, jeune maman célibataire qui a une petite fille Anya. Elle a connu le pire avec son ex-mari, un vrai con mais je vous laisse découvrir le pourquoi du comment. Donc Rob se consacre à sa fille qui est la prunelle de ses yeux. Elle est accompagnée dans sa vie par ses parents, sa meilleure amie qui l’aide beaucoup. Elle a un double emploi, elle est protégée et aimée par tous.

Notre héroïne a un sacré look, une paire de seins à se perdre pour un homme, une vraie tornade. Comme vous avez pu le voir sur la couverture, la demoiselle est atypique.
Et de l’autre côté nous avons un homme du prénom de Valentin l’échelon 5, le mec à se damner, le beau gosse mais aussi froid qu’un glaçon. Attention il ne fréquente personne pas de petite amie en vue c’est LE Solitaire, le mystérieux. Il bosse avec son cousin et bien sûr il est tueur à gages.
Le monsieur est un mystère et tu ne rêves que de découvrir ce qui se cache derrière ce cul, les pectoraux.

Tout les oppose il est calme et elle, elle est la tempête, l’ouragan. Le silence elle ne connaît pas et lui jure que par cela. Le bordel elle connaît, lui est rangé. Donc le noir et le blanc en clair.
Une rencontre un peu cocasse va tout bouleverser ? peut être qui sait !
Anna a joué avec nous, avec nos émotions, j’ai eu beaucoup de fou rire avec notamment Lili la mamie nympho, un sacré personnage cette petite dame. Et sa meilleure amie les joutes verbales sont drôles fraîches.
Une relation va naître de tous les échanges, entre situations curieuses parfois rigolotes (le canapé va s’en souvenir). Tu fais les montagnes russes des émotions, un moment j’ai eu mal, mal pour elle pour lui pour eux, notamment avec ce con de Lucas et les Russes.
Anna a aussi mis des choses importantes dans ce livre, notamment sur les femmes battues. Ce roman n’est pas que drôle pour moi elle nous fait face aussi à une situation que certaines femmes subissent tous les jours et malheureusement n’osent pas le dire et se laissent faire.

Robyn n’est pas faible c’est pour moi une wonder-women, une femme qui a su par les obstacles de la vie être plus forte. Quant à notre beau Valentin il essaie de se protéger, de quoi de qui ? il a aussi des secrets et pas que son métier. A vous le découvrir mais sachez une chose, vous allez subir une tornade.
La tempête vous fera du bien, vous séduira totalement,  pour ma part ce roman est un coup de cœur, un coup d’amour, un coup de folie. 
En clair, je dirai que c’est à consommer sans modération. Un grand Merci à Anna pour ce beau roman, cette couverture et Black Ink a encore eu une pépite dans le clan 🙂
Une plume détonante, clair, précise, drôle. Une plume à découvrir sans hésitation.

Donc je recommande ce roman à 100 000 000%

Le prince charmant existe ! Il est italien et tueur à gages par [Triss, Anna]
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s